Comment découvrir le CMS d’un site web ?

CMS d'un site web

Publié le : 15 février 20216 mins de lecture

Un CMS, en anglais, Content Management System, est une base servant à gérer la mise en ligne de contenu d’un site internet. Le CMS peut être indiqué grâce à des icônes, des liens… Il s’agit d’un élément majeur pour tous les sites internet. Le CMS est le logiciel utilisé pour la conception et la gestion d’un site web. Il existe plusieurs moyens permettant de connaître rapidement le CMS d’un site internet.

 

Découvrir le CMS d’un site web

Si vous êtes un web designer, un programmeur ou simplement quelqu’un de curieux, vous vous êtes sûrement déjà demandé avec quels outils le site sur lequel vous naviguez est fait. Le Web regorge de CMS (Content Management System), de thèmes, de plugins et d’effets qui sont mélangés pour créer quelque chose d’unique avec un impact graphique important. Connaître les technologies d’un site en faisant appel à une agence digitale peut nous aider à mieux comprendre le développement de celui-ci et dans certains cas, apprendre à utiliser de nouveaux outils utiles pour de futurs projets.

Le code source

Le code source se caractérise par un texte comprenant un programme écrit dans un langage de programmation. Le code HTML et CSS d’un site est public et peut donc être analysé par n’importe quel navigateur. Par exemple sur Chrome, en cliquant sur le bouton droit de la souris et en sélectionnant « afficher la source de la page », le code avec lequel le site est créé, apparaîtra. Apparaîtront également, tous les plugins javascript utilisés ainsi que les ressources externes que le site utilise (polices, icônes par exemple). Il est également possible d’identifier le CMS utilisé. Par exemple, WordPress nomme ses dossiers avec le préfixe « wp-« , il suffit de rechercher ce terme pour comprendre si le site a été développé avec ce système. Aussi, il est possible de visualiser le thème utilisé en recherchant l’élément « wp-content / themes / » et de lire le nom du dossier qui se trouve immédiatement après le texte recherché. Il en est de même pour tout autre type de CMS. Il faut d’abord ajouter le texte « / bibliothèques / nom du CMS / » à l’url du domaine du site, et appuyer sur Entrée. Les aspects négatifs de cette technique sont variés. Si les espaces et les retours chariot ont été éliminés, la lecture du code sera plus difficile à déchiffrer. Cependant, il existe de nombreux outils en ligne qui nous aident à trouver toute information sur le site analysé, en quelques clics. En saisissant l’adresse url d’un site, l’outil répond avec le CMS utilisé, à condition que celui-ci soit parmi les 142 qu’il puisse identifier.

Le détecteur de CMS

Le détecteur de CMS est un autre outil intéressant mais reste limité aux 100 CMS les plus populaires. Une grande précision et surtout une analyse plus approfondie permettent d’identifier les technologies utilisées ainsi que quelques informations sur le SEO. Les détecteurs de CMS fournissent un outil d’analyse de site. En entrant le domaine à analyser, vous serez redirigé vers une page avec la liste des CMS et des technologies utilisées par ce site, y compris le serveur et les ressources externes sur lesquelles il s’appuie. Il s’agit avant tout d’un site d’analyse statistique sur l’utilisation des CMS et des technologies les plus utilisées sur le web. Le point fort d’un détecteur réside dans son extension pour Firefox et Chrome (également disponible pour d’autres navigateurs, via un signet) Grâce à cet outil intégré, il est possible de découvrir le CMS et la technologie de chaque site, à l’aide d’une simple icône (cliquable) qui apparaîtra à droite de la barre d’adresse. De nombreux fondateurs de sites web utilisent une « balise meta du générateur » permettant de détecter le CMS utilisé. La balise type est la suivant : <meta name= »generator » content= »WordPress 4.0.1″ />. Il est aussi possible de détecter les modèles de codes d’un CMS utilisé pour un site web. Des systèmes appelés « non open source » ont recours à des fichiers Javascript ou CSS situés dans des endroits précis du code source. Afin de faciliter l’usage des détecteurs, il existe des moyens plus traditionnels de détection de CMS. Certains outils de détection comprennent des options basées sur plusieurs indices révélateurs permettant de détecter plus facilement un CMS et d’avoir des résultats plus précis.

Les extensions navigateur

Même si les résultats ne sont pas toujours fiables avec des extensions navigateur, elles permettent de mettre en avant les points faibles d’un site web afin d’optimiser ses performances. Des tests sont réalisés sur plusieurs catégories comme la performance, l’accessibilité, les bonnes pratiques, ou encore, le référencement naturel. En identifiant les axes d’amélioration, cet outil donne des conseils sur des points bien spécifiques. Les extensions sont des logiciels qui ajoutent des fonctionnalités au navigateur. Certaines applications sont ludiques, d’autres plus productives, elles répondent aux besoins de tout créateur de site.

Plan du site