Buzz, marketing viral, bouche à oreille… quelles différences ?

marketing d’influence

Buzz, marketing viral, marketing d’influence, marketing 2.0 bouche à oreille… autant de termes et de pratiques qui sont utilisées quotidiennement par les experts marketing. Le consommateur est une cible qui doit en plus permettre de véhiculer un maximum d’informations pour vendre, faire connaitre un évènement etc. Comment s’y retrouver ?

Au départ de ces outils marketing d’un nouveau genre, on trouve le bouche à oreille. Une méthode très vieille et très simple pour divulguer un produit, une marque, un service etc. La nouveauté réside dans la puissance de la communication qui se transforme en une véritable force de frappe véhiculée par internet, les réseaux sociaux, les communautés ou les blogs. L’avènement du web a complètement modifié les structures classiques de la communication telle que nous la connaissions. Aujourd’hui à l’heure d’internet, l’information quelle que soit sa forme (texte, image, vidéo) peut être diffusée de façon quasi immédiate à travers toute la planète. L’information circule à vitesse grand V et ne connait plus de limite.

Le marketing viral est couramment utilisé pour véhiculer un message d’individu à individu. Il peut être comparé à une sorte de contamination à grande échelle permettant de générer une dynamique exponentielle qui va toucher une multitude de personnes. Le marketing viral revêt des formes différentes selon la cible et le message qu’il veut diffuser. Le message est personnalisé en ajoutant soit le nom, la photo de la personne ciblée, en indiquant un incentive, ce qui va motiver. Le marketing viral a souvent recours aux e-mails, aux livres blancs, aux réseaux sociaux etc.

Le buzz marketing est un autre outil stratégique qui crée du bouche à oreille. Dans cette technique on véhicule l’information vers l’utilisateur au moyen d’une action, d’un dispositif ou d’un évènement qui va attirer son attention. Lorsque l’action de buzz marketing est réussie, elle génère du bouche à oreille avec des répercussions médiatiques à l’appui. L’idée principale est de provoquer une réaction, de capter l’attention du consommateur même si elle incite à la polémique ou qu’elle est provocante. Le buzz marketing a souvent recours à des  vidéos qui sont diffusés sur les réseaux sociaux ou les plateformes de partage de vidéo. Il est important que la portée du message ait un effet visuel important. L’utilisation du buzz marketing exige une grande expertise sur le plan juridique et logistique pour surmonter certains obstacles qui pourraient constituer un frein à son application pratique.